Renovation

3 conseils sur la lumière pour optimiser votre espace de travail

30 juillet 2022

Pour une rentrée sous le signe de l’efficacité et de l’épanouissement, une bonne luminosité est essentielle et notamment quand on travaille chez soi. Paulmann, spécialisée dans les luminaires, nous donne 3 conseils essentiels pour mettre en place une atmosphère studieuse et propice à la concentration dans son intérieur.

1 – L’importance de l’emplacement du poste de travail et d’une luminosité homogène.

La première étape est de choisir une pièce baignée par la lumière du jour afin de soutenir notre biorythme. La luminosité naturelle est impérative pour assurer énergie et concentration. A l’inverse, un bureau sombre favorise la somnolence.

La température de couleur se mesure en degrés Kelvin (K) sur une échelle de 1000 à 12000. Plus le nombre de Kelvin est élevé, plus la lumière apparaîtra. Avec une température de couleur supérieure à 5 300 Kelvin, la lumière du jour stimule notre concentration et notre productivité.

Pour une disposition optimale, il est idéal de positionner le bureau de façon perpendiculaire aux fenêtres pour éviter les éblouissements liés à la lumière naturelle et les contre jours en cas de visioconférences. Afin de renforcer la lumière naturelle et d’assurer un éclairage homogène tout au long de la journée, des lampes de bureau doivent également être installées. Mais attention à bien les choisir !

La productivité et la concentration sont en effet influencées par la température de couleurs :

  • La lumière semblable à la lumière du jour : la lumière naturelle a une température de couleur de 5 300 Kelvin ou plus. Cette température de couleur énergise le corps humain et nous met en forme pour la journée.
  • La lumière blanche neutre : dans de nombreux immeubles de bureaux, on retrouve une lumière comprise entre 3 300 et 5 300 Kelvin. Une fourchette correspondant à du blanc neutre, souvent appelé « éclairage fonctionnel ».
  • La lumière blanc chaud peut être adoptée en éclairage d’appoint sur le bureau. Une température de couleur de 2 700 Kelvin ou moins favorise en effet notre bien-être.

2 – L’importance d’adapter l’intensité de son éclairage à son âge et à ses activités

Plusieurs éléments sont à prendre en compte lorsque l’on réaménage son espace de travail. L’emplacement des lampes est crucial pour éviter au maximum les contrastes et zones d’ombres qui fatiguent les yeux. Installer des luminaires ajustables et flexibles permet de contrer cette problématique.

lampe de bureau LED FlexBar Noir

Mais ce n’est pas tout, les spécificités anatomiques sont également à prendre en compte. Par exemple, les personnes âgées auront besoin de plus de luminosité, et donc plus de luminaires d’appoint, que les plus jeunes, afin d’assurer un même niveau de confort visuel.
La luminosité d’une pièce est calculée en lux. Un lux équivaut à un lumen par mètre carré. En fonction de son âge et son activité, le nombre de lux dont l’utilisateur a besoin varie. On recommande pour les plus jeunes de se tourner vers des luminaires de 500 lux maximum tandis que pour les personnes adultes et plus âgées 750 à 1 500 lux seront mieux adaptés.
Pour des activités nécessitant plus de concentration comme le dessin, une force de lumière de 1 500 lux est nécessaire.

3 – Personnaliser son espace de travail

Quoi de plus agréable qu’un espace personnalisé ? La décoration de son bureau est une étape importante pour rendre son quotidien plus agréable. Cela peut se faire par quelques cadres photos, des posters décoratifs ou encore des plantes, véritables alliés pour apporter de la fraicheur et du bien-être à une pièce. Mais la décoration passe également par des luminaires à apposer sur le bureau moins fonctionnel, mais plus décoratifs ; comme de jolies lampes en béton qui donneront du caractère à l’espace.

Source : Paulmann

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply