Visite Déco VIP

Le Spa du Mandarin oriental de Marrakech signé Gilles & Boissier

24 mars 2016
mandarin oriental spa marrakech

Les projets Patrick Gilles et Dorothée Boissier sont toujours très réussis, c’est le cas pour le Spa du Mandarin Oriental de Marrakech. Ils savent comme personne marier les belles matières, tout en s’inspirant du lieu où ils travaillent. L’hôtel est situé au cœur de 20 hectares d’oliveraies et de jardins aux 100 000 roses parfumées. Les architectes intérieurs Gilles & Boissier ont fait notamment référence aux anciennes mosquées et cathédrales d’Andalousie.  Au cœur de ce ressort, le spa témoigne de subtiles influences berbères et rend hommage à son riche héritage marocain.

Mandarin oriental de marrakech

L’entrée s’ouvre sur un bassin et sa fontaine, pour une atmosphère fraîche et apaisante. La brique rouge omniprésente habille murs et colonnes, marquant avec élégance le parti pris chaleureux de ce temple du bien-être.

mandarin marrakech 3

L’architecture et l’aménagement ont été pensés autour des cinq éléments et jouent avec les cinq sens.
Un couloir où les ogives se succèdent comme à l’infini, doté d’un plafond en stuc sculpté, traverse le Spa de part et d’autre, et mène à une piscine intérieure chauffée de 73 m2, dont les baies vitrées arborent de magnifiques moucharabiehs et laissent entrevoir une vue majestueuse sur les paysages alentour.

mandarin marrakech 4

Abritée par un plafond blanc de staff cloisonné, travaillé comme des coffres, aux lignes modernes et graphiques, la pièce est également dotée d’une large cheminée en briques.

mandarin marrakech 5

Pour le Mandarin Oriental de Marrakech, nous avons voulu nous perdre dans toutes les nuances du désert et de ses roches, dans tous ses motifs archétypaux, dans ses matières rurales et dans le blanc des bougainvillées et des roses.

mandarin_oriental_spa_interior

Pour  Patrick Gilles et Dorothée Boissier :

Grand admirateur de la Medersa Ben Youssef de Marrakech, nous voulions jouer dès l’entrée d’une symétrie parfaite, de colonnes et de linteaux de bois noir, de calepinages de marbre tels des Zelliges, d’un bassin recouvert d’or paisible, de cheminées taillées dans des cloches de bronze et au loin la vue sur l’Atlas.
Et les villas, havres de paix, de simplicité, d’intimité, et de confort paresseux, aux murs de tadelakt scarifiés de motifs berbères.
Les restaurants recouverts l’un de zelliges jaune citron et l’autre de panneaux de bambou… nous rappellent les couleurs des femmes.Et le spa, moment unique, fait de volumes grandioses de briques rouges de Marrakech, une architecture mystique où la lumière s’amuse autour des pavés de verre mordorés des cabines de massage, des moucharabiehs, des voûtes de plâtre.

mandarin_oriental_interior_2

Photos de Saâd Tazi

Vous aimerez aussi