Artiste Talents Lifestyle

Yves Koerkel

4 janvier 2012

A partir de portraits photographiques aux sourires glacés sur leur fin support de papier, Yves Koerkel, par un travail de pliage systématique et rigoureux, crée des volumes autonomes, aux structures architecturales.

Strasbougeois d’origine où il fréquente l’école des Arts Décoratifs, Yves Koerkel développe un travail autour l’image imprimée. Du livre au papier journal, il s’intéresse rapidement à l’affiche qui va devenir dès lors son matériau de prédilection. Yves Koerkel n’utilise pas les papiers usagés, au contraire, il se fournit à la source, chez les imprimeurs et les colleurs d’affiches. Intactes, les affiches sont alors livrées à la technique de pliage mise au point par l’artiste. Les visages parfaits se crispent, les paradis terrestres se distordent, le monde idéal exalté par la publicité se noie, se brouille dans les plis et les replis.

Le papier mis en forme devient volume et se mue en formes organiques, sculpturales, plus ou moins monumentales qui flottent suspendues dans l’espace. D’autres fois le côté obessionnel prend le dessus et Yves Koerkel s’attache à la nature répétitive des images qu’il utilise et des modules qu’il élabore. Son installation à la galerie Simultania à Strasbourg place le visiteur au coeur d’un dispositif clos où l’on se retrouve cerné par 800 visages fixes et grimaçants.

Que ce soit la vitrine d’une boutique, l’espace d’une galerie ou d’un théâtre, Yves Koerkel répond à un lieu, une architecture, l’investissant de son univers à la fois drôle et caustique, au cœur de préoccupations actuelles, de la prolifération des images aux paradis artificiels. (source : blog de l’artiste)

Pour en savoir plus, sur le travail d’Yves Koerkel, http://yveskoerkel.blogspot.com/

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply