Décoration online

Florian Masse, The Cool Republic > concept store online et réseaux sociaux

20 mars 2014

Après des études de droit (Paris II) et de commerce (EM Lyon), son diplôme d’avocat en poche, Florian Masse a commencé une carrière comme avocat d’affaires mais avec l’idée en tête d’entreprendre. Il a rencontré son associé pendant ses études à Barcelone et travailler dans l’univers du “design” au sens large, est devenu une évidence.

The_cool_republic

Parlez nous de The Cool Republic ?

L’idée est née  en novembre 2012. L’idée était de mettre en place un nouveau Business Model déco et design de vente d’accessoires et de meubles. Il existe déjà un large choix sur sur internet. Gérer un site ecommerce de ce type nous apparaissait compliqué. Il faut gérer un stock important. Nous avons fait le choix de ventes événementielles et de renouveller notre offre en permanence. L’idée est de mettre en avant de jeunes designers produisant de petites quantités et de faire des ventes flash. Sur le site, nous ne proposerons pas de grands distributeurs mais des designers découverts dans des salons voisins européens et qui ne sont pas distribués dans l’hexagone. Tout ce qui se sera bien vendu, tout ce qui aura plu, nous le reproposerons à terme. Cela nous permet de construire un catalogue avec les statistiques des ventes.

Vous servez vous des réseaux sociaux pour faire connaître votre concept store?

 

Nous sommes trois jeunes associés. Notre budget de départ ne nous permettait pas de faire une campagne Google Adwords très poussée. En utilisant Twitter, Facebook et Pinterest, nous partageons ce que nous aimons et nous utilisons la viralité pour nous faire connaitre.

the_cool_republic_Facebook

Comment vous en servez-vous?

Il faut trouver le bon dosage. Il ne s’agit pas de faire que de la notification ou du push produit. On essaie d’être inspirationnel
notamment sur Pinterest. On est dans le lifestyle, le mode de vie. Tous les produits sont sur le board. Nous proposons également des thèmes qui nous inspirent.

The_cool_republic_pinterest

Twitter nous permet de diffuser nos ventes en utilisant des Hastags.
Nous avons fait de la publicité sur Facebook.

Quels ont été les retours de vos actions sur les médias sociaux?

Cela nous a ramené des visiteurs mais pas forcément des acheteurs. Le public qualifié qui achète est un milieu très restreint. Les budgets ne sont pas très élevés sur internet. C’est pourquoi, nous combinons nos actions sur le web avec des opérations dans la presse papier, design en nous adjoignant les services d’une attachée de presse. C’est un vecteur important pour nous. Nous avons organisé 3 ou 4 concours sur Facebook avec un partenaire.

The_Cool_Republic_collaboration

Celui qui a le mieux fonctionné et qui nous a permis d’avoir le plus
d’inscrits sur notre site est celui que nous avons organisé avec Konbini spécialisé dans le lifestyle et la mode.
La viralité a été très importante.

Les autres interviews sur l’utilisation des réseaux sociaux des personnalités de design sont à lire dans notre livre blanc
Retrouvez le concept Store online dédié au design sur le site.

Aucun commentaire

Répondre