Catégorie

Design

Design Talents Lifestyle

Junddo, nouvelle maison d’édition française de mobilier design

6 juillet 2017
Créée en 2016 par Arthur Ho et Xavier Aymé, Junddo souhaite répondre aux besoins de chacun en imaginant des meubles en bois massif, qui s’adaptent à nos espaces au centimètre près, tout en privilégiant le style et la qualité.
Junddo-13
Arthur et Xavier, les fondateurs de Junddo, tous deux ingénieurs, se sont connus sur les bancs des classes prépa. Après une première expérience dans le domaine énergétique qui les conduit du Proche Orient à la Norvège en passant par l’Argentine, ils se retrouvent à Paris pour accomplir leur rêve d’étudiant : créer leur propre entreprise, « quelque chose à soi, proche des gens, en prise avec la création et comportant un vrai défi technique » résume Arthur. L’idée a germé quand Xavier a dû meubler son nouveau 30 m2 parisien. « Je repartais de zéro. J’avais abandonné mon 100 m2 d’expatrié pour m’installer dans un studio et je ne trouvais pas de meubles adaptés. » Il aménage sa cave en atelier, passe un CAP de menuiserie, confectionne ses propres meubles à l’aide d’outils numériques. « Pourquoi ne pas faire la même chose à plus grande échelle ? » se demande-t-il. Avec Arthur, ils relèvent le challenge.
Junddo-14
« À notre modeste échelle, précise Xavier, c’était aussi un moyen de relancer l’industrie française. » Arthur, plus sensible aux aspects esthétiques, travaille en amont sur la conception. Xavier, passionné par la partie production, fait le lien avec les menuiseries. Convaincus par la supériorité du bois massif, ils le rendent accessible à tous grâce aux nouvelles technologies.
Junddo-11
Étagères, bibliothèques, tables basses… Chaque modèle est imaginé par un designer en une infinité de dimensions. Le client n’a qu’à choisir celles qui lui convient. Il est ensuite réalisé dans des bois massifs et fabriqué, à l’unité, dans des menuiseries françaises. Un parti pris fort, qui fait de chaque meuble, une pièce à la fois haut de gamme et accessible.
Accessible grâce à un modèle de fabrication en circuit court, sans intermédiaire. Parfois, être révolutionnaire, c’est être simple. Junddo signifie pureté en japonais : pureté des formes, pureté du bois, pureté du modèle « le meuble qu’il vous faut au prix juste. »
Junddo-4
Nous avons bien aimé la bibliothèque Tana. Adaptable en hauteur comme en largeur, cette bibliothèque imaginée par Pierre Charrié, valorise le bois massif en toute simplicité. L’alternance des panneaux, face, profil, offre un écrin aux livres comme aux objets. Trois coloris (rouge, bleu, brun) viennent rythmer les séparateurs et faire danser la structure finale. Entièrement sur-mesure, elle est disponible en chêne naturel, chêne uni ou hêtre. Elle est disponible à partir de 989 €.
Junddo-6 Junddo-5
Portée est un meuble imaginé par le designer Philippe Riehling. Il répond aux désirs des passionnés de vinyles. Adaptable en largeur et disponible dans trois essences de bois, chêne naturel, chêne uni ou hêtre, Portée peut accueillir jusqu’à 860 vinyles ! Un espace pour la platine et l’amplificateur est prévu dans chacune des configurations. Les plus : l’accroche casque rétractable et le bac vinyle. Elle est disponible à partir de 419 euros.
Crédits photos d’ambiance : Yann Deret pour Junddo. Stylisme : Marie-Maud LEVRON
Design RDV Déco

35ème Puces du Design

16 novembre 2016

Crées en 1999 par Fabien Bonillo, les Puces du Design présentent une sélection de galéristes spécialisés venant de toute la France et d’Europe.  Pour leur 35e édition, les Puces du Design prennent un nouvel élan en confiant leur direction artistique au studio 5.5.

Une nouvelle édition du salon qui conserve l’âme des Puces du Design dans son esprit populaire, structuré autour de trois villages : design vintage, design contemporain et mode vintage.

Village du design vintage

Les Puces du Design rassemblent dans un même lieu une sélection pointue et éclectique d’antiquaires du design venant de toute l’Europe. Dans cette partie, on retrouvera des pièces historiques, originales et de qualité. la galerie A Touch of Design, une galerie online met en scène une sélection de mobilier et d’objets de designers emblématiques aux pièces anonymes des années 50 à nos jours.

puces-du-design-vintage

Village du design contemporain

L’espace contemporain accueille des petites maisons d’édition, comme Volta Design et ses mobiles poétiques; Moaroom du Néo-Zélandais Roderick Fry et son mobilier inspiré par la nature, conjuguant nouvelles technologies et matériaux traditionnels et des maisons d’édition françaises réconnues comme la Manufacture Cogolin.

puces-du-design-contemporain

Village de la mode vintage

Dans cette dernière partie, on peut découvrir pièces de créateurs, originales et griffées

Elles ont du 17 au 20 novembre 2016 au Parc d’exposition à la Porte de Versailles Hall 5.1 — Paris 15e

Réservez votre place.

Décoration online Design

collection Déco/ Design de Djibril Cissé pour MonDesign avec Acrila

20 mai 2016

Djibril Cissé et MonDesign ouvrent une Pop-Up Store pour  présenter une collection capsule, composée de chaises et de coussins, née de leur collaboration. Le graphisme est très inspiré par l’univers du street art et tatouage  dans la ligne de ce que le footballeur a choisi pour sa ligne de vêtements, Mr LENOIR. Hier, avait lieu la soirée de lancement de la collection en présence de Claudia Tagbo.

djibril-cisse-soiree

Il y a quelques mois, contacté par Olivier Chandes (fondateur de MonDesign), ce passionné de stylisme et de design a accepté de collaborer à la création d’une collection capsule de chaises et de coussins. La réalisation des chaises a été confiée à la marque Acrila, fabricant et designer de mobilier contemporain en verre acrylique.

Le graphiste Reda, qui travaille pour Mr Lenoir, a réalisé les dessins des « skulls ». C’est un graphisme que le sportif affectionne particulièrement. Il a d’ailleurs, trois tatouages de ce motif dans le dos de crane.  La transparence de l’acrylique donne un style moderne, design et street aux chaises. Il est en adéquation avec les graphismes et l’esprit des collections de Mr Lenoir.

La prochaine pièce envisagé par l’ex attaquant des bleus sera un canapé. Deux modèles de chaises et de coussins sont disponibles : Colored Skull et Black & White Skull au prix de 410 euros.

Djibrill cisse chaise Skull

djibrill Skull Black

Une chaise est numérotée et dédicacée en un seul exemplaire au prix de 750 euros.

djibril-cisse-mondesign-coussin-2

Les coussins sont déclinés en deux tailles (40X40 cms et 40X40 cms) et vendus aux prix respectifs de 49 euros et 68 euros.

Cette collection capsule est présentée au Studio 110, pop-up store jusqu’au 24 mai. On y retrouve la collection d’objets design  MonDesign (canapé, fauteuils, luminaires) ainsi que du lifestyle avec quelques produits KWay et également de la mode, signé Mr Lenoir, avec ses nouveaux modèles de t-shirts et tuniques arborant un masque africain au graphisme étonnant.

110 Rue Caulaincourt 75018 Paris – Métro : Lamarck-Caulaincourt

Jusqu’à 24 mai de 11H à 21H

 

Actus Déco Design

Bureaux haut de gamme signés par des designers

2 mai 2016
bureaux haut de gamme

Ces bureaux haut de gamme sont signés Karim Rashid, Norman Foster, Olivier Lapidus, Yves Béhar, Don Chadwick… Leur belle ligne a retenu mon attention. Ils sont édités par France Bureau.  Côté prix, cela coince. Ils se vendent entre 2 000 et 7 000 euros, selon les finitions.

bureau-direction-design-zero-uno-06

Le Bureau ZERO & UNO est signé par le designer Karim Rashid. Il propose un bureau aux formes voluptueuses avec de matériaux innovants comme la fibre de verre.

bureau-tecno_life_06

Le bureau NOMOS est signé Norman Foster, icône du design, crée par Tecno. Nomos se structure autour de matériaux contemporains qui traversent le temps : verre, ébénisterie, marbre, ciment.

bureaux haut de gamme

On retrouve l’esthétisme des fauteuils d’Herman Miller avec SAYL, un fauteuil dessiné par le designer Yves Béhar. Il est inspiré du célèbre pont suspendu de San Francisco  et vous invite à l’évasion.

 

Design RDV Déco

Undesignable : La Brocante Design d’Achille

4 avril 2016

Le 10 avril 2016, 50 marchands et galeries de France et d’Europe, spécialistes du design du 20ème et du 21ème siècles seront réunis à l’occasion de la seconde édition d’ Undesignable, « La Brocante Design d’Achille » sur la parvis de la faculté de Jussieu.

Vous trouverez du mobilier, des luminaires, des tableaux et des lithographies, des verreries, des céramiques ou des pièces de l’age de plastique provenant de tous les coins d’Europe.

L’évènement Undesignable à Paris ?

Vous pourrez retrouver des pièces signées des grands designers qui ont marqué l’histoire et nos intérieurs : Cees Braakman, Pierre Paulin, Friso Kramer, Jean Prouvé, Pierre Guariche, Arne Jacobsen, Bruno Mathsson, Charles et Ray Eames ou Joe Colombo et beaucoup d’autres. La plupart des exposants, venus des Pays-Bas, d’Allemagne, et de Belgique, présenteront leurs trésors pour la toute première fois à Paris. La marchandise offerte pendant de déballage sera authentique et les copies ne sont pas autorisées.

La Brocante Design d’Achille à Paris ouvrira au public le dimanche 10 avril 2016, à partir de 7h00 à 17h00.

Nouveautés 2016
GéoDesign : Un lieu pour cartographier la culture design.
Achille.paris organise, parallèlement à la brocante design, un espace de rencontres et d’échanges dédié aux « design aficionados », aux amateurs, collectionneurs et autres « design lovers ».

Rue des fossés Saint-Bernard, 75005  Paris (Angle de la rue Jussieu)
Le long de la Faculté des Sciences de Jussieu. Sur le nouveau parvis ré-aménagé.

Design Talents Lifestyle

Antoine Gripay du studio Katra

15 février 2016

En partenariat avec Good Morning Design, nous avons choisi avec Chloé Verron de vous faire découvrir chaque mois un designer de la Nouvelle VagueChloé Verron a rencontré Antoine Gripay du Studio Katra 

Pourquoi Katra et pourquoi ce logo?

Le nom de notre agence provient du nom du premier projet initié par l’agence : La chaise Katra. Elle est faite en fibre de lin et en résine… Ce projet nous a tous rassemblé, il est devenu en quelque sorte l’emblème de notre agence.

Nous avons choisi de retranscrire le titre en Braille dans notre logo. A travers ce geste, nous voulions transmettre notre propre vision du design, qui est selon nous  pas uniquement réservé à des designers.

studio-katra-bureau

Si on  prend l’exemple de Louis Braille, il est pour nous un excellent  designer français même si en réalité, il n’est pas considéré comme tel. En effet, il a su trouver une réponse simple et universelle à un problème de société.  C’est pour nous, ce qui répond le mieux au principe de ce que devrait faire un designer. C’est aussi le côté graphique du point, et le fait de le sortir en relief montre que nous sommes aussi une agence graphique et produit.

Quelle est selon vous, la singularité de Katra ?

On apprend toujours et on se met toujours en danger en se lançant dans de nouveaux projets. C’est la singularité de Katra, le fait que l’on soit « pluridisciplinaire ». Cela  crée des synergies de croisement et  de la transversalité dans les créations que l’on fait.

On peut aborder chaque projet de façon globale en proposant un accompagnement global, de l’idée à la réalisation du produit, à l’espace qui le met en scène ….

Sur quoi êtes-vous en train de travailler actuellement ?

Nous avons plusieurs projets en cours. Nous travaillons sur des projets d’identité et d’accompagnement stratégique de marque, comme celui de la cantine numérique. Un autre consiste à finaliser l’identité du château royal d’Amboise. Avec Pierre-Antoine, nous avons des projets de développement de mobiliers. Nous sommes en train de réaliser des cabines de DJ de 3 formats pour différents Bars, un Rue de la soif à Rennes, un à Paris et un dans le Sud…. Les créations ont été présentées en Allemagne.

Nous sommes tous en design global ce qui permet de travailler sur des sujets variés et complètement différents.

Avez-vous des préférences dans les choix de vos matériaux et de vos techniques de réalisations ?

Nous travaillons sur le réemploi de toile de jute, sur les composites. Nous explorons les fibres végétales qui existent pour en faire des textiles durs…Nous souhaitons améliorer la résistance des fibres végétales (composites) car dans la région il y a beaucoup d’entreprises qui utilisent ce matériau comme par exemple le Lin. C’est un gros pôle de compétitivité.

studio Katra coquetier

Les matériaux que nous utilisons se caractérisent à travers une démarche écoresponsable. Plus que dans l’air du temps, c’est une nécessité. Nous effectuons des tests de technologies et de matériaux. C’est un peu l’ADN de l’agence. On a par exemple travaillé sur la marbrerie avec les monuments funéraires… La cellulose moulée, qui est la matière boite à œufs … le bois, le métal, la Stéréo lithographie (technique d’impression 3D) (technique que l’on a utilisée pour les coquetiers par exemple)

studio Katra support bouteille de vin

Quel est votre parcours ?

J’ai d’abord passé un BTS dans le commerce puis, j’ai effectué mon Bachelor Commerce Européen à Manchester et c’est là-bas que j’ai commencé à étudier le design management et le design thinking.  J’ai ainsi pu écrire mon mémoire sur le design management. Je suis ensuite allé à Londres pour finir mon master dans le design stratégie et innovation. 

Pourquoi le choix du Design alors que vous aviez fait des études dans le commerce ?

J’avais des affinités pour l’innovation et la création. Dans le domaine du Design se dégage un sens dans les créations que l’on fait. La démarche est plus centrée sur les utilisateurs, sur les individus. On ne parle pas de cibles…  C’est plus humain. Le design, c’est pouvoir reconsidérer les choses, et les revoir de façon plus intègre et plus éthique. C’est essayer de maitriser toute la chaine de valeurs qu’il y a à la création, trouver les clients, amener le projet dans le bon sens, et faire des réalisations qui améliorent le monde ou l’usage pour les utilisateurs.

Mon rôle est de mettre autour de la table des personnes de différents univers : ingénieurs, artistes… Je pratique le décloisonnement et la transversalité…  Cela me plait de voir des personnes  d’expertises et de milieux différents travailler autour d’un même projet où le résultat final est très intéressant.

On peut prendre l’exemple de l’un de nos derniers projets : la Green Week de Nantes. Nous avons travaillé autour d’une scénographie participative.

studio katra green week 2

studio katra green week

Il y avait des associations d’architectes qui travaillaient les matériaux de recyclage local. Derrière on a fait des ateliers de fabrication de mobilier avec des passants, des habitants, étudiants … Le but était de changer le paradigme du design où la créativité est entre les mains du designer unique. Elle est ici entre les mains de tous finalement … Ce mode de transmission a un caractère selon moi plus social.

Chaises et tabourets récupérés dans la rue.

Chaises et tabourets récupérés dans la rue.

Un designer qui vous inspire ?

Le designer Lovegrove. Ce dernier s’inspire de la nature pour ses créations et observe leur résistance la matière à l’échelle microscopique. Il effectue un travail très intéressant qui nous inspire beaucoup.

rosslovegrove

Quels sont les avantages de travailler en groupe ?

C’est beaucoup plus dynamique. De notre agence, se dégage une  synergie de compétences. Dans le collaboratif, nous partageons une aventure et je trouve que c’est plus épanouissant d’être dans l’échange humain.

 

Quels sont les débuts de votre entreprise ?

Nous avons essentiellement commencé par le mobilier produit, puis petit à petit nous nous sommes élargis vers le graphisme, l’identité de  marque, le graffiti et quelques œuvres artistiques…

studio_katra_graffiti_nantes_1_graffeurs

Quelles difficultés avez-vous rencontré en début de carrière ?

Le plus dur selon moi est de se faire connaitre  et de financer les premiers prototypes et projets. Pour les financer, on a fait de la prestation. Il s’agit alors de faire des choses annexes ou d’autres produits pour des entreprises comme de la com’ … C’est à travers ces prestations rémunérées que l’on a pu investir dans de nouveaux prototypes.

studio Katra table

Nous possédons une partie agence, qui se focalise sur la prestation de services … Et une partie studio, où l’on développe des idées propres, des expérimentations de matières, de technologies… On rencontre d’autres artisans et artistes, il y a un décloisonnement du métier de designer permettant de tester de nouvelles choses …. C’est un équilibre à trouver entre les deux.

Studio Katra – 11 passage Douard 44000 NANTES Tél : 02.40.59.31.23 – Port : 06.29.03.48.67

Email : contact@studio-katra.com
Crédits photos : Studio Katra

 

 

Actus Déco Design Talents Lifestyle

Marcel Wanders, designer touche à tout à la culture nomade

8 février 2016
marcel wanders chritofle stephanie caumont

Marcel Wanders était présent au salon Maison&Objet pour présenter différents projets pour Christofle et pour Vista Alegre. Avant de devenir le directeur artistique de l’éditeur de mobilier Moooi, Marcel Wanders a été l’un des défricheurs les plus inspirés de sa génération. Sa Knotted Chair en corde solidifié, fait partie des pièces incontournables du design, mélangeant l’artisanat et technologie.

marcel wanders cappellini_knotted_chair_10_498x470

La maison orfèvrerie Christofle avait confié en 2010 à Marcel Wanders, le dessin de sa collection de couverts en métal argenté Jardin d’Eden. Le designer s’est largement inspiré de la nature, avec des couverts gravés d’entrelacs, de feuilles, de fleurs et de volutes inspirés d’un jardin. En 2013, cette collection s’étend avec un centre de table, un dessous de plat et un nouveau plateau. Des porte-mignardises, des dessous de verres et de carafes ainsi qu’un ensemble sel et poivre étayent encore plus la gamme d’orfèvrerie de table. La collection s’est étendue à l’univers de la maison avec une horloge.

marcel-wanders-christofle-stephanie-caumont-2

Toujours inspiré par la nature, la collection, dessiné le directeur artistique hollandais pour la manufacture portugaise de porcelaine Vista Alegre, a été baptisé Blue Ming.  Elle reprend les codes du traditionnel Delft blue hollandais tout en apportant une touche de modernité.

marcel-wanders-vista-alegre-stephanie-caumont marcel-wanders-vista-alegre-stephanie-caumont-2

Marcel Wanders signe pour Louis Vuitton, une chaise longue en cuir turquoise, nouvelle arrivée dans la collection « objets nomades » qui a été présentée à Miami. Trois ans ont été nécessaire pour la produire. Elle existe en deux couleurs : turquoise et marron.

Marcel Wanders louis vuitton

Le célèbre designer déclare « la seule chose qui m’intéresse, c’est le concept ».  La chaise longue se transforme. Ses différentes parties s’emboîtent les unes dans les autres de façon à ce que l’on puisse les transporter.