Mot clé

upcycling

    Buzzomètre Déco

    A la Une : Hotel Trivial Pursuit, upcycling signé Airbus, vase anti-flammes de Samsung, Marin Montagut x Bon marché, chaise SSD de Tiptoe

    16 avril 2019
    buzzometre deco

    Nous vous donnons rendez-vous chaque semaine pour vous donner les dernières actualités du secteur de la déco : jouer le confort de sa chambre d’hôtel au trivial Pursuit, s’asseoir dans le nez d’avion d’un ancien Airbus, un vase anti-flamme signé Samsung, Marin Montagut au bon marché, Tiptoe lance une nouvelle chaise SSD

    A la une, cette semaine :

    Quand votre culture générale change votre nuit au Trivial Pursuit Hotel



    ©Trivial Pursuit
    Lit de camp ou lit King size? écran plat ou vieux poste de TV? Dans cet hôtel situé au nord de Moscou, imaginé par Hasbro, les bonnes réponses au célèbre jeu de culture générale donneront accès à un meilleur confort (équipements avancés, lits king sizes, haute gastronomie…), les mauvaises à un moins bon service. Par exemple, en cas de mauvaise réponse, l’immense écran plat du salon pourra disparaître pour laisser apparaître une vieille télé vintage en noir et blanc.

    Airbus recycle ses avions en objets en faisant appel à des designers


    airbus a piece of sky
    ©Airbus
    Le constructeur aéronautique a dévoilé un nouveau programme A Piece of Sky, qui invite les designers français à imaginer du mobilier à partir de pièces d’avions retirés de vol. Une aile se transforme en bibliothèque, des hublots en meubles de bar, un nez d’un A350 en fauteuil… Au total 2000 meubles sont ainsi proposés à la vente sur www.apieceofsky.com

    Firevase, le vase extincteur développé par Samsung

    samsung vase extincteur
    ©samsung Fire and Marine Insurance

    En Corée, la filiale assurance de Samsung a inventé un extincteur décoratif : le Firevase. Pratique, joli et surtout très utile, il est distribué à tous les assurés. En cas d’incendie, il suffit de jeter le pot de fleurs dans les flammes pour qu’il se casse et libère le carbonate de potassium encapsulé à l’intérieur, provoquant une réaction chimique qui abaisse fortement le taux d’oxygène et éteint le feu.

    Marin Montagut s’installe au Bon Marché Rive Gauche


    Marin Montagut s'installe au Bon Marché Rive Gauche
    ©Marin Montagut
    L ’ artiste illustrateur et créateur Marin Montagut pose ses valises de façon permanente au Bon Marché et déménage sur la Rive Gauche
    son atelier si particulier. C’est en effet au sein de «L’Esprit de Paris», un espace entièrement consacré au savoir-faire parisien, que l’on retrouvera les créations originales de Marin Montagut. C’est une sélection chic et éclectique dévoilant bougies parfumées, savons, verrerie soufflée et peinte à la main, coussins, foulards ou céramiques illustrés par Marin Montagut.

    Après les pieds de table, Tiptoe lance la chaise SSD


    ssd tiptoe chaise
    ©Tiptoe

    La chaise SSD par TIPTOE, ce sont avant tout trois lettres, qui signifient simple, solide et durable. Une chaise aujourd’hui très aboutie, qui a été réfléchie pendant deux ans, et qui va voir le jour grâce à une belle campagne participative Kickstarter. Son esthétique scandinave met en valeur la pureté du bois, et convient à tous types d’intérieurs et d’utilisations, professionnels ou personnels.
    SSD est disponible en trois essences de bois (chêne, frêne ou noyer), et en quatre couleurs de pieds (blanc nuage, noir graphite, vert sauge ou rose cendré). La chaise n’est composée que de cinq pièces et une vis, pour un assemblage extrêmement simple en moins de deux minutes

    Actus Déco

    Timothy Oulton magnifie les bois centenaires en les transformant en meuble

    22 mai 2018

    La collection Noble Souls de Timothy Oulton se compose de canapés et de pièces décoratives travaillés dans des matériaux bruts anciens. La marque récupère des bois âgés d’une centaine d’années, sur des chantiers de construction à travers le Royaume-Uni. Ils sont remis en état et réhabilités pour correspondre aux modes de vie actuelles. Toutes les pièces sont fabriquées à la main par des artisans.  Timothy Oulton remet au goût du jour des techniques artisanales utilisées depuis des milliers d’années. Le résultat est une collection intemporelle.

    Timolthy oulton

    Les vieilles roues de charrette en bois ont été remodelées sous la forme de petites tables, avec une base faite de bois récupérés trouvés dans les vieilles portes chinoises. Tables ou  tabourets, ils ont été faits à la main en utilisant la partie centrale de l’axe de vieilles voitures en bois.

    Réalisé à partir des poutres structurelles et des poutrelles des bâtiments, la table basse est faite avec des bois triés et dé-cloués à la main.

    Par ailleurs, pour la première fois des colorants végétaux 100% naturels, des plumes et des tissus naturels sont utilisés dans la confection des canapés.

    RDV Déco

    Salon Playtime 2017 : Tous ensemble

    30 juin 2017
    Du samedi 01 au lundi 03 Juillet 2017, Playtime revient et pousse les murs du Parc Floral de Paris avec une nouvelle extension accueillant plus de 500m2 de stands supplémentaires. C’est sous ce thème fédérateur Tous ensemble que Playtime Paris invite cet été les professionnels de l’enfant et de la future maman a participer à sa 22ème édition. Au menu de la fête : les tendances enfants et maternité du printemps/été 2018, des expositions et des installations artistiques inédites.

    Les tendances

    La trendsetter Julie Malait a identifié trois tendances clefs que l’on retrouvera dans l’univers des enfants :

    Make

    Dans un monde où tout va trop vite, prenons le temps de faire les choses. On transmet avec bienveillance à nos enfants des valeurs et des savoir-faire pour leur permettre de construire un avenir meilleur. C’est le retour du fait main avec ses petites imperfections. Nous sommes les artisans de notre changement !

    playtime
    Matières : lin, chanvre, maille coton, bambou, cuir végétal
    Couleurs : Blancs cassés, nude, pastels acidulé
    Motifs : broderies, mailles au crochet, dégradé, teinture naturelle
    Pièces phare : tablier, robe brodée, espadrilles
    Mots clés : craft, hand-made, solidaire, équitable, bienveillance, hand-dye, confort, Kinfolk, slow life, hygge

    REPAIR

    Notre société est lassée par l’obsolescence programmée et le jetable. Pour y remédier, on adopte la mending attitude. On apprend à nos enfants à remettre à neuf plutôt que de jeter. On raccommode et rafistole en famille pour donner une seconde vie aux objets. Alors, si tous ensemble on réparait le monde ?

    PLAYTIME
    Matières : denim, recyclées, usées
    Couleurs : vieux rose, vert bouteille, couleurs passées, bleu jeans
    Motifs : patchwork, patches, broderies inspiration mending
    Pièces phare : jeans, cardigan, veste kimono
    Mots clés : upcycling, réparer, kintsugi, mending attitude, boro japonais, FabLab, bricolage, vintage, brocante, transmission

    SHARE

    Plongés dans une époque trouble, n’ayons pas peur de dépasser les frontières. Il faut encourager nos enfants à explorer de nouveaux horizons et à partir à la découverte de l’autre. L’échange et le partage sont d’une grande richesse et certainement une des clés du vivre ensemble.

    Playtime paris share

    Matières : mousseline, satin
    Couleurs : or, déclinaison de couleur loukoum, bordeaux, bleu céruléen, miel
    Motifs : mosaïque, végétal oriental, kilim
    Pièces phare : turban, kaftan, sarouel
    Mots clés : métissage, Orient/Occident, turkish delight, mosaïque orientale, Topkapi, partage, échanges culturels

    Pour illustrer ces courants, trois artistes sont invités à partager leur propre vision de ces thèmes à travers des installations originales spécialement créées pour le salon :

    • L’artiste Julie Robert présentera une singulière phrase tissée, faite de lettres imaginaires et de savoir-faire réinventé.
    • David Takahashi va créer un grand coeur en patchwork, exprimant ainsi son amour pour les choses qui l’entourent et tout acte de réparation qui y serait lié.
    • Clémentine Henrion va créér une installation onirique illustrant un voyage céleste au-dessus du monde, porté sur les ailes colorées de cerfs-volants « porte-bonheurs »

    La pop-up store Milk

    Cette saison, le magazine Milk installe son Pop-up store à Playtime ! Ouvert à tous, au grand public comme aux professionnels, il rassemblera une trentaine de marques Mode et Déco emblématiques de Playtime (10 is, annabel kern, bangbang copenhagen, blune paris, caramel caramel & cie, caroline bosmans, garbo & friends, kidscase, leny tomy factory, leoca paris, les coyotes de paris, louise misha, maison labiche manuela de juan, paade mode, pom d’api, tuchinda)
    Dates :
    Samedi 1er juillet : 9h30 – 18h30
    Dimanche 2 juillet : 9h30 – 18h30
    Lundi 3 juillet : 9h30 – 17h
    Lieu : Parc Floral de Paris, Pavillons Conférences Route de la Pyramide, 75012 Paris
    Design Talents Lifestyle

    Antoine Gripay du studio Katra

    15 février 2016

    En partenariat avec Good Morning Design, nous avons choisi avec Chloé Verron de vous faire découvrir chaque mois un designer de la Nouvelle VagueChloé Verron a rencontré Antoine Gripay du Studio Katra 

    Pourquoi Katra et pourquoi ce logo?

    Le nom de notre agence provient du nom du premier projet initié par l’agence : La chaise Katra. Elle est faite en fibre de lin et en résine… Ce projet nous a tous rassemblé, il est devenu en quelque sorte l’emblème de notre agence.

    Nous avons choisi de retranscrire le titre en Braille dans notre logo. A travers ce geste, nous voulions transmettre notre propre vision du design, qui est selon nous  pas uniquement réservé à des designers.

    studio-katra-bureau

    Si on  prend l’exemple de Louis Braille, il est pour nous un excellent  designer français même si en réalité, il n’est pas considéré comme tel. En effet, il a su trouver une réponse simple et universelle à un problème de société.  C’est pour nous, ce qui répond le mieux au principe de ce que devrait faire un designer. C’est aussi le côté graphique du point, et le fait de le sortir en relief montre que nous sommes aussi une agence graphique et produit.

    Quelle est selon vous, la singularité de Katra ?

    On apprend toujours et on se met toujours en danger en se lançant dans de nouveaux projets. C’est la singularité de Katra, le fait que l’on soit « pluridisciplinaire ». Cela  crée des synergies de croisement et  de la transversalité dans les créations que l’on fait.

    On peut aborder chaque projet de façon globale en proposant un accompagnement global, de l’idée à la réalisation du produit, à l’espace qui le met en scène ….

    Sur quoi êtes-vous en train de travailler actuellement ?

    Nous avons plusieurs projets en cours. Nous travaillons sur des projets d’identité et d’accompagnement stratégique de marque, comme celui de la cantine numérique. Un autre consiste à finaliser l’identité du château royal d’Amboise. Avec Pierre-Antoine, nous avons des projets de développement de mobiliers. Nous sommes en train de réaliser des cabines de DJ de 3 formats pour différents Bars, un Rue de la soif à Rennes, un à Paris et un dans le Sud…. Les créations ont été présentées en Allemagne.

    Nous sommes tous en design global ce qui permet de travailler sur des sujets variés et complètement différents.

    Avez-vous des préférences dans les choix de vos matériaux et de vos techniques de réalisations ?

    Nous travaillons sur le réemploi de toile de jute, sur les composites. Nous explorons les fibres végétales qui existent pour en faire des textiles durs…Nous souhaitons améliorer la résistance des fibres végétales (composites) car dans la région il y a beaucoup d’entreprises qui utilisent ce matériau comme par exemple le Lin. C’est un gros pôle de compétitivité.

    studio Katra coquetier

    Les matériaux que nous utilisons se caractérisent à travers une démarche écoresponsable. Plus que dans l’air du temps, c’est une nécessité. Nous effectuons des tests de technologies et de matériaux. C’est un peu l’ADN de l’agence. On a par exemple travaillé sur la marbrerie avec les monuments funéraires… La cellulose moulée, qui est la matière boite à œufs … le bois, le métal, la Stéréo lithographie (technique d’impression 3D) (technique que l’on a utilisée pour les coquetiers par exemple)

    studio Katra support bouteille de vin

    Quel est votre parcours ?

    J’ai d’abord passé un BTS dans le commerce puis, j’ai effectué mon Bachelor Commerce Européen à Manchester et c’est là-bas que j’ai commencé à étudier le design management et le design thinking.  J’ai ainsi pu écrire mon mémoire sur le design management. Je suis ensuite allé à Londres pour finir mon master dans le design stratégie et innovation. 

    Pourquoi le choix du Design alors que vous aviez fait des études dans le commerce ?

    J’avais des affinités pour l’innovation et la création. Dans le domaine du Design se dégage un sens dans les créations que l’on fait. La démarche est plus centrée sur les utilisateurs, sur les individus. On ne parle pas de cibles…  C’est plus humain. Le design, c’est pouvoir reconsidérer les choses, et les revoir de façon plus intègre et plus éthique. C’est essayer de maitriser toute la chaine de valeurs qu’il y a à la création, trouver les clients, amener le projet dans le bon sens, et faire des réalisations qui améliorent le monde ou l’usage pour les utilisateurs.

    Mon rôle est de mettre autour de la table des personnes de différents univers : ingénieurs, artistes… Je pratique le décloisonnement et la transversalité…  Cela me plait de voir des personnes  d’expertises et de milieux différents travailler autour d’un même projet où le résultat final est très intéressant.

    On peut prendre l’exemple de l’un de nos derniers projets : la Green Week de Nantes. Nous avons travaillé autour d’une scénographie participative.

    studio katra green week 2

    studio katra green week

    Il y avait des associations d’architectes qui travaillaient les matériaux de recyclage local. Derrière on a fait des ateliers de fabrication de mobilier avec des passants, des habitants, étudiants … Le but était de changer le paradigme du design où la créativité est entre les mains du designer unique. Elle est ici entre les mains de tous finalement … Ce mode de transmission a un caractère selon moi plus social.

    Chaises et tabourets récupérés dans la rue.

    Chaises et tabourets récupérés dans la rue.

    Un designer qui vous inspire ?

    Le designer Lovegrove. Ce dernier s’inspire de la nature pour ses créations et observe leur résistance la matière à l’échelle microscopique. Il effectue un travail très intéressant qui nous inspire beaucoup.

    rosslovegrove

    Quels sont les avantages de travailler en groupe ?

    C’est beaucoup plus dynamique. De notre agence, se dégage une  synergie de compétences. Dans le collaboratif, nous partageons une aventure et je trouve que c’est plus épanouissant d’être dans l’échange humain.

     

    Quels sont les débuts de votre entreprise ?

    Nous avons essentiellement commencé par le mobilier produit, puis petit à petit nous nous sommes élargis vers le graphisme, l’identité de  marque, le graffiti et quelques œuvres artistiques…

    studio_katra_graffiti_nantes_1_graffeurs

    Quelles difficultés avez-vous rencontré en début de carrière ?

    Le plus dur selon moi est de se faire connaitre  et de financer les premiers prototypes et projets. Pour les financer, on a fait de la prestation. Il s’agit alors de faire des choses annexes ou d’autres produits pour des entreprises comme de la com’ … C’est à travers ces prestations rémunérées que l’on a pu investir dans de nouveaux prototypes.

    studio Katra table

    Nous possédons une partie agence, qui se focalise sur la prestation de services … Et une partie studio, où l’on développe des idées propres, des expérimentations de matières, de technologies… On rencontre d’autres artisans et artistes, il y a un décloisonnement du métier de designer permettant de tester de nouvelles choses …. C’est un équilibre à trouver entre les deux.

    Studio Katra – 11 passage Douard 44000 NANTES Tél : 02.40.59.31.23 – Port : 06.29.03.48.67

    Email : contact@studio-katra.com
    Crédits photos : Studio Katra

     

     

    Actus Déco

    Trendy Tub, des meubles éco responsable revisités par des artistes

    12 novembre 2015

    Trendy Tub donne une seconde vie aux matériaux récupérés. La marque fait appel à  des artistes telles que des graphistes, photographes, artiste-peintre, dessinateurs, calligraphes ou graffeurs. Les visuels sont proposés en série limitée, ou en pièce unique dès lors que l’artiste peint directement sur le support. Tableaux en bois, tabouret, panier pour les chats, table basse, différents meubles sont proposés.

    trendy tub 2

    Différents thèmes sont abordés :  le voyage, le vintage, le street art, la calligraphie, le steampunk ou le dessin d’art.

    A l’origine de cette marque, il y a Gérard Dumora menuisier – ébéniste de formation.  Il a démarré son activité sur l’ile de Moorea en créant une collection originale de luminaires et mobilier, d’inspiration polynésienne. Sa marque de fabrique est d’oser les mélanges. A l’opaline, l’artiste associe divers matériaux : la nacre, le métal et plus récemment les stickers décoratifs. L’art des tatouages l’inspire. Quant aux bois, sa préférence va aux essences tropicales locales – litchi, kava, acajou, maru maru, tamanu, goyavier.

    Revenu en métropole, c’est le mode de vie urbain et européen qui vient se glisser dans ses créations. Il se lance avec succès dans le upcycling.

    TRENDY 2
    Il propose des fauteuils découpés dans un baril industriel récupéré. Les motifs sont réalisés par des graffeurs directement sur le fauteuil ou décoré avec des photos en impression numérique.trendy tub

    Le designer crée des appliques en carton et métal, découpée dans un baril industriel récupéré. Le visuel est interchangeable grâce au système d’ouverture par bague.

    trendy-tub-lampes

     

    RDV Déco

    Habitat & Décoration : la Foire de Paris du 29 Avril au 10 Mai 2015

    27 avril 2015

    La Foire de Paris revient du 29 avril au 10 mai au Parc de Expositions à la Porte de Versailles. Construire, rénover, aménager ou décorer, sont les thématiques retenues par l’événement pour l’espace Maison et Habitat.

    Au cœur du  pavillon 4 se trouve l’Espace Design, un emplacement entièrement dédié aux design et à la décoration.

    Fans de décoration, ou à la recherche d’experts pour des conseils, rendez-vous au Pavillon 7.1 et 7.2.

    Vous pouvez prendre rendez-vous avec des professionnels :

    • de l’habitat : Architectes, Artisans du bâtiment et Domoticiens pour vos projets de construction, rénovation, agrandissement, amélioration de l’habitat, économies d’énergie…
    • de la Déco : pour vos produits de décoration et d’aménagement de votre intérieur

    A NE PAS RATER en 2015

    – Quatre journées thématiques : la « Journée Bretagne » le 2 mai, la « Journée Tropiques » le 3 mai, la « Journée des enfants » le 6 mai, la « Fête de la gastronomie » le 8 mai avec le chef cuisinier Norbert (de Top Chef).


    – La 2ème édition de « Maker Faire Paris » dont le but est de transmettre au plus grand nombre le “faire soi-même”, que ce soit les nouvelles technologies, les loisirs créatifs, l’artisanat, le développement durable, les sciences…

    – N’oublions pas le Concours Lépine, l’incontournable événement prisé des inventeurs. Il permet aussi aux inventeurs d’étudier le marché, de trouver un fabricant ou un distributeur.

    Dans les nouveautés, à retenir, le Village des objets connectés et l’espace « La Ville verte », conçu pour aider les visiteurs à mieux appréhender le lien entre le recyclage et l’upcycling.